Demande de creation d’un diplome de master icon

Demande de creation d’un diplome de master


Загрузка...
страницы:   1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   50




CAMPAGNE 2005




DEMANDE DE CREATION D’UN DIPLOME DE MASTER


Université STRASBOURG 1



Domaine de formation

SCIENCES



Intitulé du diplôme : Master de Sciences


Mention : CHIMIE


Nom du porteur de la mention :

(Nom, prénom, qualité, section CNU, tél, fax, e-mail)



NICOUD Jean-François




Professeur

CNU 32ème section

 03 88 10 71 55 Fax : 03 88 10 72 46


Liste des spécialités dont l’habilitation est demandée :


Spécialité : Chimie Moléculaire et Supramoléculaire (CMS) (R)


Spécialité : Chimie-Physique des Molécules et des Interfaces (CPMI) (R)


Spécialité : Chimie Verte (R et P)


Spécialité : Sciences Analytiques (R)


Spécialité : Chemoinformatique (P)


Liste des spécialités proposées sous forme de parcours


Co – habilitation (autres universités) : Non


Date d’ouverture de la formation : Septembre 2005


Date et avis du CEVU :


Date et avis du CA :


Demande d’habilitation du diplôme intermédiaire de maîtrise : oui


Intitulé du diplôme intermédiaire 


Présentation générale de la formation :




La Faculté de Chimie de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg fait une offre de formation de haut niveau en sciences chimiques. Pour une grande lisibilité de cette offre, elle propose dans le domaine « SCIENCES » une mention unique « CHIMIE ». Un des objectifs de ce MASTER est de donner aux étudiants une solide formation en chimie moléculaire et supramoléculaire ainsi qu’en chimie physique, en spécialités « recherche ». Il propose aussi une formation permettant, entre autres, la préparation à l’agrégation de chimie. Deux autres spécialités complètent l’offre de formation : une spécialité « Sciences Analytiques », à profil recherche, et une spécialité « Chimie Verte » , formation novatrice à l’interface entre la chimie et l’environnement Dans le domaine purement professionnel la Faculté de Chimie propose une formation en Chémoinformatique, associant chimie et informatique. Toutes ces formations sont fortement génératrices d’emplois, soit directement après le Master au niveau bac + 5, mais aussi après des études doctorales jusqu’au niveau bac +8. Ainsi la Faculté de Chimie a limité le nombre de « spécialités » purement recherche à 3 à partir d’un nombre pourtant supérieur de DEA existants. La spécialité « Chimie Verte » porte le label R et P.

  • La Spécialité R « Chimie Moléculaire et Supramoléculaire » (CMS) vise à donner aux étudiants une formation complète en chimie organique, chimie inorganique, et chimie supramoléculaire, en allant des programmes classiques de base jusque dans les domaines les plus modernes de ces disciplines. La chimie étant une science expérimentale, une place importante est accordée aux travaux pratiques collectifs en M1. L’enseignement pratique est poursuivi en M1 par des stages par la recherche dans un laboratoire universitaire ou industriel, national ou à l’étranger puis par des stages « projet de recherche » et « travaux de recherche » au niveau M2. L’année M2 ouvre la voie aux études doctorales dans cette spécialité.

  • La spécialité R « Chimie-Physique des Molécules et des Interfaces » (CPMI) aborde tous les domaines classiques de la chimie-physique, y compris la chimie théorique. Les méthodes physico-chimiques d’analyses sont vues tant sur le plan fondamental qu’expérimental ; ce dernier enseignement formant un tronc commun avec la spécialité CMS.

  • La spécialité R et P « Chimie Verte », unique en France et très peu représentée au niveau mondial, aborde la chimie sous l’angle de l’environnement et du développement durable. Produire proprement et à partir de ressources renouvelables permet d’éviter les problèmes environnementaux et est en train de devenir la régle dans l’industrie sous les pressions écologiques, sociétales et politiques. Cet objectif nécessite de développer de nouvelles méthodes (R) et de les appliquer en industrie tout en maitrisant la compréhension de l’environnement et les contraintes juridiques qui y sont et seront de plus en plus associées (P).

  • La spécialité R « Sciences analytiques » qui est destinée à former des étudiants pouvant répondre à la demande grandissante de compétences larges et de haut niveau dans le domaine de la séparation, de la purification et de la caractérisation d’espèces chimiques pour traiter des problématiques de chimie, de biologie, de pharmacie, de bromatologie, d’environnement et de géosciences. Elle intègre au départ un socle de chimie et de chimie-physique fondamentales.

  • La Spécialité P « Chemoinformatique » La Chemoinformatique concerne le développement, la création, l’organisation, le stockage, la diffusion, l’analyse, la visualisation et l’utilisation de l’information chimique. Actuellement, les bases de données, les méthodes QSAR, de « data mining » et de modélisation moléculaire sont devenues indispensables pour le développement de nouveaux composés, matériaux et processus. Les ressources WEB pour la chimie se développent également très fortement et la création ou la gestion d’un tel site nécessite absolument une compétence en chimie. Enfin, le traitement de données et les méthodes statistiques sont indispensables à tous les niveaux de la production industrielle, depuis l’assurance qualité jusqu’au génie chimique et au marketing.




L’équipe de formation de la mention :

(Indiquer les noms, prénoms, qualité, section CNU, unité de recherche, tel, fax, mail)




Download 3.55 Mb.
leave a comment
Page1/50
Date conversion01.09.2011
Size3.55 Mb.
TypeДокументы, Educational materials
Add document to your blog or website

страницы:   1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   50
Be the first user to rate this..
Your rate:
Place this button on your site:
docs.exdat.com

The database is protected by copyright ©exdat 2000-2017
При копировании материала укажите ссылку
send message
Documents

upload
Documents

Рейтинг@Mail.ru
наверх